Actu

Ecoutez les apprentis! Découvrez les grandes priorités pour des apprentissages de qualité

23. 02. 2018

Hier, le Réseau européen des Apprentis (EAN) a demandé aux employeurs, aux pourvoyeurs d’Enseignement et de Formation professionnels (EFP) et aux institutions à tous les niveaux d’écouter la voix des apprentis. 

EAN, établi en 2017 par le Forum européen de la Jeunesse et OBESSU (Organising Bureau of European School Student Unions), réunit des apprentis et des jeunes qui travaillent pour des organisations représentant les intérêts des apprentis. 

Le 22 février,  EAN a pris la parole lors de la première réunion 2018 de l’Alliance européenne pour les Apprentissages (EAfA), et publié ses  Priorités stratégiques  insistant pour que les apprentissages en Europe soient de qualité. 

EAN a déclaré aux membres de l’EAfA que les apprentissages doivent être bien plus qu’une solution rapide au chômage des jeunes. Ils sont plutôt des opportunités d’apprentissage qui doivent correspondre aux besoins et aux droits des apprentis. Pour y parvenir,  EAN propose sept critères de qualité pour garantir que l’éducation de qualité se retrouve au coeur des programmes d’apprentissage, et que les droits sociaux et du travail des apprentis soient mieux reconnus. En outre,  EAN argumente  que les efforts visant à améliorer la qualité doivent aller de pair avec un meilleur accès aux informations et aux mesures ciblées pour aborder la  discrimination,  permettant que les apprentissages deviennent des expériences d’une réelle qualité et accessibles à tous. 

Aux niveaux de l’UE et national, les apprentissages ont bénéficié d’une attention considérable ces dernières années, étant perçus comme un outil qui favorise le développement des compétences et l’éducation et la formation tout au long de la vie.  EAN se réjouit de cette attention mais il estime que pour que les apprentissages soient un parcours valable pour les jeunes, il faut investir dans des solutions durables et de qualité. Cela implique que les programmes d’apprentissage soient préparés pour répondre à un marché du travail en constante évolution. Ils doivent reposer sur une vision à long terme, encourageant le développement des compétences pour la vie et pas uniquement pour l’emploi. 

Grâce à ce document présentant ses principales priorités,  EAN veut profiter de cette dynamique qu’acquièrent l’enseignement et la formation professionnels tant au niveau de l’UE qu’au niveau national pour faire partie des conversations et veiller à ce que la priorité soit accordée à la qualité. 

Zuzana Vaneckova, membre du Conseil d’administration du Forum européen de la Jeunesse et membre d’EAN a déclaré : « Tout le monde doit écouter les jeunes lorsque des décisions sont prises à leur sujet – quand il s’agit des apprentissages et de l’EFP. EAN veillera à ce que les jeunes apprentis soient toujours inclus à la table des négociations, nous sommes prêts à nous engager! » 

Pour en savoir plus sur EAN, ses membres, et le document sur les principales priorités, voir le nouveau site web d’EAN.