Déclaration

Les jeunes Européens soutiennent les jeunes Américains, « Plus jamais ça! »

02. 03. 2018

Une fois de plus, les jeunes ont été la cible de violence dans un lieu qui devrait être parmi les plus sûrs; l’école. La toute dernière tuerie de masse dans une école des Etats-Unis a fait 17 morts et des dizaines de blessés. Suite à cette tragédie, les voix des jeunes se sont soulevées pour exiger un changement.

Le Forum européen de la Jeunesse soutient les jeunes activistes qui démontrent la véritable importance d’inclure les jeunes dans la prise de décisions et dans la défense de sociétés pacifiques.

Alors que nous sommes encouragés par l’attention internationale accumulée par la campagne #NeverAgain menée par des étudiants, il est outrageant et inacceptable qu’il ait fallu en arriver à toutes ces vies perdues tragiquement pour que les dirigeants politiques se montrent prêts à s’engager auprès des mouvements de jeunesse.

A travers l’histoire les jeunes ont toujours été les premiers à réclamer la justice et le changement politique; que ce soit en Europe, aux Etats-Unis ou dans le monde. Pourtant, ces voix des jeunes ont également été ignorées, écartées et passées sous silence depuis bien trop longtemps. Tellement d’autres mouvements de jeunes activistes, en particulier ceux qui sont menés par les groupes de jeunes afro-américains marginalisés continuent de recevoir des niveaux de soutien et d’engagement politique disproportionnés.

L’organisation de manifestations, de protestations et de mouvements sociaux à l’échelle nationale ces dernières semaines mais aussi ces dernières années aux Etats-Unis reflète véritablement combien les jeunes veulent un changement. Une grande partie de ce militantisme politique provient de jeunes toujours considérés comme étant trop jeunes pour avoir le droit de vote, pourtant ils continuent de se faire entendre et utilisent leur droit de participer à la démocratie.

En tant que Forum européen de la Jeunesse, nous n’avons de cesse de répéter aux décideurs que « rien qui nous concerne ne se fera sans nous ». Il est essentiel que tous les jeunes, quels que soient leurs milieux, aient réellement leur mot à dire dans les questions qui les concernent directement, y compris le droit à la sécurité. De jeunes vies sont menacées, simplement en fréquentant l’école. L’urgence d’un changement dans la manière dont nous faisons de la politique ne peut être sous-estimée.

Nous témoignons notre solidarité envers tous ces jeunes qui luttent pour leurs droits et nous demandons aux politiciens des Etats-Unis et du monde entier de ne pas interdire aux jeunes de s’exprimer. Les jeunes générations prennent la parole, il est temps qu’on les écoute.