Actu

Déclaration - Journée internationale des droits des femmes

08. 03. 2017

Aujourd'hui, en cette Journée internationale des droits des femmes, le Forum européen de la Jeunesse demande aux dirigeants européens de redoubler d'efforts pour améliorer l'égalité des genres dans nos sociétés et s'opposer à celles et ceux qui tentent de saper ces progrès. Nous méritons mieux! 

L'égalité des genres est loin d'être une réalité en Europe, et des formes entremêlées de discrimination continuent d'avoir un impact puissant sur la vie des jeunes; affectant leurs opportunités, leur bien-être, leur santé et leur accès à divers services. De nombreuses femmes et jeunes filles encourent le risque encore plus grand de ne pas pouvoir jouir de leurs droits parce qu'elles sont victimes d'une double discrimination, y compris les femmes de milieux migrants ou de réfugiés, les lesbiennes, transgenre ou intersexe, les femmes et jeunes filles roms, les femmes sans abri, les femmes noires, les femmes musulmanes, et les femmes handicapées.

Le fait de garantir que les sociétés où nous évoluons soient véritablement inclusives du point de vue du genre exige des changements politiques à travers tous les secteurs aux niveaux européen et national. Le Forum européen de la Jeunesse estime que :

  • Les jeunes doivent avoir le droit de choisir lorsqu'il s'agit de leur santé sexuelle. L'année dernière nous avons observé des tentatives visant à sévèrement restreindre l'accès à la santé sexuelle et reproductrice. En Pologne, cette violation des droits humains a engendré un énorme tollé chez des millions de personnes à travers l'Europe. Fournir des informations et une éducation de qualité dénuées de toute discrimination et stigmatisation est essentiel pour garantir la sécurité et la santé de tous les jeunes, indépendamment de leur genre ou de leur orientation sexuelle.
  • Tous les Etats membres doivent ratifier la Convention d'Istanbul sur la lutte contre la violence faite aux femmes et la violence domestique. Il s'agit là d'une démarche urgente qui pourrait potentiellement sauver des vies et qui ne peut plus attendre. La violence fondée sur le genre est l'une des plus grandes inégalités de notre époque et nous ne pouvons l'ignorer.
  • Les jeunes qui opèrent une transition vers le lieu de travail doivent avoir le droit à l'égalité des chances et de salaire. Dans le marché du travail, le genre peut influencer les chances de recrutement, la promotion et la rétention d'emploi ainsi que le niveau salarial. Il est inacceptable qu'une jeune femme qui débute sa carrière s'attende à gagner 16% de moins qu'un homme possédant les mêmes qualifications.

La Journée internationale des Femmes n'est pas uniquement une célébration mais bien une opportunité d'action. "Nous devons reconnaître qu'il n'y a rien de privé à propos de notre corps lorsque des décisions sont prises pour nous mais nous ne sommes pas obligées de l'accepter", déclare  Carina Autengruber, Vice présidente du Forum européen de la Jeunesse. “J'exige d'avoir le contrôle de mon corps et d'être libre de toute discrimination et de toute violence.” Nous connaissons nos droits et nous les défendons. A présent, il faut que les dirigeants de l'Europe fassent pareil et #BeBoldForChange. L'avenir de nos sociétés en dépend!

Read the statement in pdf