Library

Publications

Déclaration: Le Forum Jeunesse prie les Etats européens de sauvegarder le droit à l’asile

juin 12, 2017

Lire la déclaration en PDF ICI

Le Forum européen de la Jeunesse appelle les Etats européens et l’Union européenne à entreprendre une action d’urgence pour mettre un terme à la détérioration des conditions des demandeurs d’asile en Europe et il demande la cessation immédiate des expulsions vers les zones en conflit et les pays en guerre, comme l’Afghanistan.

Le 31 mai, une explosion massive dans la capitale afghane a tué au moins 90 personnes et blessé plus de 461 civils s[1]; trois jours plus tard à peine, un attentat suicide tuait 12 autres personnes et en blessait 90[2]. En mars de cette année déjà, le Conseil de Sécurité de l’ONU avait averti « contre la tentation de faire abstraction de la dégradation de la situation sécuritaire[3]. L’expulsion de demandeurs d’asile vers des pays en guerre et des zones en conflit est totalement inacceptable; l’Union européenne et les pays européens ne peuvent définir des pays comme n’étant pas sûrs pour les Européens tout en continuant à expulser des personnes vers des situations dangereuses où elles risquent leur vie, comme observé lors des récents bombardements à Kaboul et dans la détérioration générale de la sécurité partout en Afghanistan.

L’asile est un droit humain et les pays européens doivent respecter les droits de l’homme et garantir la protection des personnes qui fuient leurs pays. Or, des rapports d’ONG parmi lesquelles Human Rights Watch (disponible ici) indiquent que les nouvelles mesures politiques de l’UE qui ciblent les demandeurs d’asile et les réfugiés vulnérables sont particulièrement préjudiciables pour les personnes handicapées, les victimes de torture et de violence fondée sur le genre. Plutôt que de bénéficier de la protection et de l’assistance nécessaire, ces groupes seront confrontés à de la discrimination à divers niveaux. Le Forum européen de la Jeunesse condamne vivement également l’accord passé entre l’UE et la Turquie en mars  2016 qui, en plus d’être extrêmement déshumanisant, n’offre aucune solution durable à la crise humanitaire actuelle.

Etant l’un des groupes les plus vulnérables parmi les réfugiés, les enfants et les jeunes qui prennent la fuite doivent eux aussi être protégés. Les mineurs non accompagnés en particulier peuvent encourir de plus grands risques car « ils ne sont pas seulement privés de leur enfance ou de leur jeunesse, mais ils risquent également fortement de voir leurs droits violés et négligés »[4]. Le  Forum européen de la Jeunesse rappelle aux Etats membres leur responsabilité d’assurer la protection et l’assistance humanitaire adéquate pour toutes les personnes aux identités, milieux et expériences multiples en Europe. Les valeurs européennes que sont la dignité humaine, la liberté et l’égalité ne cessent pas d’exister à nos frontières. Le Forum Jeunesse se battra pour que leurs droits humains soient garantis et des actions communes pour mettre en oeuvre des solutions de longue durée s’imposent.

Lire la résolution du Forum européen de la Jeunesse sur la Protection et l’intégration des jeunes réfugiés en Europe ici

[1]https://www.theguardian.com/world/2017/may/31/huge-explosion-kabul-presidential-palace-afghanistan

[2]http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/kabul-bombing-dead-killed-afghanistan-funeral-protester-explosion-police-isis-taliban-latest-a7770771.html

[3] https://www.un.org/press/en/2017/sc12747.doc.htm

[4] http://www.youthforum.org/assets/2015/12/0342-15FR_Resolution_migration_FINAL.pdf

 


European Youth Forum AISBL

Rue de l’Industrie 10, 1000 Brussels

Tel.: +32 2 793 75 20
Fax : +32 2 893 25 80
youthforum@youthforum.org

With the support of
The European Commission
The European Youth Foundation of the Council of Europe