Library

Publications

Déclaration sur la Journée des jeunes et futures générations à la COP23

novembre 10, 2017

 Voir la Conférence de presse COP23 ici

A la journée de la Jeunesse de la Convention Cadre sur le Changement climatique COP23 de l’ONU, le Forum européen de la Jeunesse, représentant 104 organisations de jeunesse et des dizaines de millions de jeunes à travers l’Europe, demande à l’Union européenne, à ses Etats membres et  aux autres pays européens d’échafauder des plans ambitieux pour mettre en place l’Accord de Paris. Les personnes vulnérables, en particulier dans le Sud, souffrent déjà des impacts du changement climatique. Vu que la gravité de cette crise climatique mondiale continuera d’augmenter, l’avenir des jeunes et des générations à venir est en jeu. C’est pourquoi nous demandons que des actions soient entreprises :  

Une plus grande et plus significative participation des jeunes 

Des actions à long terme exigent la participation des jeunes. Le droit à la participation des jeunes est consacré dans le droit international des droits de l’homme, mais les changements climatiques concernent le plus notre génération, et notre droit de participer n’est pas garanti. De nombreux pays n’ont pas inclus les représentants de la jeunesse dans leur délégation, et l’espace réservé aux acteurs non-étatiques, y compris les jeunes, est limité. De plus, les jeunes ne disposent même pas de leur propre espace à la Conférence des Parties (COP) pour pouvoir participer de manière informelle à des événements parallèles.

Les jeunes ont le droit de participer de façon significative aux négociations. Le Forum européen de la Jeunesse demande aux gouvernements d’inclure les jeunes dans leurs délégations, en coopérant avec les Conseils nationaux de Jeunesse et des organisations de jeunesse équivalentes. Nous demandons également que les agences de l’ONU intègrent les jeunes dans leurs processus décisionnels, ce qui peut se faire en ouvrant des espaces de participation formelle. Pour ce faire, nous demandons une coopération renforcée entre les partenaires de la Convention Cadre sur le Changement climatique. Les jeunes au sein de YOUNGO, le partenaire jeunesse officiel de la Convention Cadre, font preuve d’une énergie débordante, et associés à d’autres groupes, ils peuvent amplifier notre impact positif.

Lutter contre la main mise de certaines entreprises

Le conflit constant des intérêts financiers au sein des négociations doit cesser. Bien que nous considérions l’importance d’une vaste participation dans les négociations, nous avons observé que certaines entreprises ayant de solides intérêts financiers dans la  Convention empêchent la réalisation de résultats ambitieux. Nous condamnons ces pratiques nuisibles et nous demandons une plus grande transparence dans la prise de décisions.

Renforcer les politiques climatiques 

Il sera encore plus important de renforcer la participation des jeunes et la coopération entre les organisations de la société civile l’année prochaine, lorsque la COP24 se déroulera sous la Présidence polonaise qui dépend encore largement du charbon. Il est donc d’autant plus fondamental d’aboutir à des résultats pendant les négociations en cours.

Les Parties ont commencé à négocier le recueil de règles pour la mise en oeuvre de l’Accord de Paris. Pour protéger nos droits fondamentaux, il est crucial que ces règles soient ambitieuses et qu’elles mènent à la poursuite d’une augmentation maximale de 1,5 degrés Celsius comparé aux niveaux pré-industriels. Par conséquent, nous soutenons la résolution du Parlement européen qui demande de nouveaux engagements pour réduire les émissions de gaz à effet de serre qui dépassent les engagements actuels pris dans le contexte de l’Accord de Paris. Alors que la Commission européenne et les Etats membres manquent de l’ambition nécessaire pour agir en conséquence, il est urgent que des mesures fermes soient prises pour combler l’écart des émissions.

Sebastiaan Rood, membre du Conseil d’Administration du Forum Jeunesse :

“Les jeunes souffriront des conséquences du réchauffement climatique, et nous sommes des parties prenantes dans la recherche de solutions. Nous sommes des partenaires dans la lutte contre le changement climatique que mènent les gouvernements, les organisations internationales et les ONG, et notre droit de participer doit être pleinement reconnu. Ce n’est qu’en incluant la participation des jeunes que nous pourrons aborder avec succès l’aggravation de la crise climatique mondiale. »

Le Forum européen de la Jeunesse demande à l’UE, ses Etats membres et d’autres pays européens de défendre la participation des jeunes dans la structure du Dialogue constructif 2018, pour lutter contre la main mise des entreprises et demander un résultat des négociations qui rende justice à la magnitude du problème. Nous avons besoin de justice climatique maintenant!


European Youth Forum AISBL

Rue de l’Industrie 10, 1000 Brussels

Tel.: +32 2 793 75 20
Fax : +32 2 893 25 80
youthforum@youthforum.org

With the support of
The European Commission
The European Youth Foundation of the Council of Europe