Library

Publications

Prévenir et combattre la violence faite aux femmes et la violence domestique – il reste beaucoup à faire pour toutes les femmes en Europe!

septembre 27, 2017

Le Forum européen de la Jeunesse invite tous les Etats membres du Conseil de l’Europe à signer et ratifier la Convention d’Istanbul sans plus attendre. 

L’Estonie est le 25ème pays à avoir ratifié la Convention d’Istanbul et à rejoindre la liste des autres Etats membres du Conseil de l’Europe qui s’engagent à prévenir et combattre la violence contre les femmes et la violence domestique. 

La Commission européenne a désigné 2017 comme étant l’année des actions ciblées pour combattre la violence faite aux femmes. Or, bien que nous soyons en 2017, la réalité reste préoccupante.

Aujourd’hui, encore 1 femme sur 3 en  Europe fait l’expérience de violence physique/sexuelle depuis l’âge de 15 ans. Environ 12% des femmes ont indiqué avoir vécu l’une ou l’autre forme d’abus sexuel de la part d’un adulte avant l’âge de 15 ans, ce qui correspond à près de 21 millions de femmes dans l’Union européenne.

50 femmes meurent chaque jour des suites de violence domestique. Pas moins de 500.000 femmes et filles vivent avec les conséquences irrémédiables des mutilations génitales. La liste de ces chiffres préoccupants s’allonge et ne peut être passée sous silence.

Alors que l’Estonie détient la présidence du Conseil de l’Union européenne, et qu’elle a accepté en mai dernier de signer la Convention au nom de l’Union, le moment est venu de rappeler à chaque pays européen son engagement envers le droit des femmes de vivre en toute sécurité. L’Estonie montre la voie à ses partenaires européens.  

Le Forum Jeunesse demande à tous les pays européens de signer et ratifier sans plus attendre la Convention d’Istanbul et  également de s’engager à aboutir à l’égalité des genres et de renforcer le pouvoir de toutes les femmes et les filles, en accord avec l’objectif 5 du programme pour le développement durable à l’horizon  2030.

“Des millions de jeunes femmes et filles en Europe comptent sur vous. Il ne faut plus reporter l’ancrage de la Convention d’Istanbul dans toutes les législations européennes. Nous espérons que l’Estonie et l’UE pourront montrer la voie. Il est temps d’agir. »  Carina Autengruber – Vice-Présidente du Forum européen de la Jeunesse  


European Youth Forum AISBL

Rue de l’Industrie 10, 1000 Brussels

Tel.: +32 2 793 75 20
Fax : +32 2 893 25 80
youthforum@youthforum.org

With the support of
The European Commission
The European Youth Foundation of the Council of Europe