Actu

Ecoutez bien, messieurs les Ministres de l'UE : nous voulons un marché du travail plus juste et transparent pour tous

20. 06. 2018

Le 21 juin, l'ensemble des Ministres de l'emploi et des affaires sociales de l'UE vont se réunir pour discuter de deux initiatives clés : la proposition de la Commission européenne relative à une directive sur des conditions de travail transparentes et prévisibles, et la directive relative à l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Le Forum européen de la Jeunesse demande aux Etats membres de dépasser leurs différences respectives et d'aboutir à un accord sur ces deux directives; rappelant leur engagement politique et leur responsabilité de produire des résultats par rapport au Socle européen des droits sociaux, comme convenu lors du Conseil européen de mars. 

Bien que le chemin vers un marché du travail où les jeunes pourront prospérer est encore long, la proposition de directive sur des conditions de travail plus transparentes et prévisibles veut aborder certaines questions importantes soulevées par l'évolution de la nature du travail. Cette directive établit non seulement que les travailleurs ont le droit d'être informés en temps opportun à propos de leurs conditions de travail, mais elle définit aussi  une série minimum de droits dont chaque travailleur doit pouvoir jouir.  Elle a donc le potentiel de garantir une plus grande transparence, de réduite la précarité, et de mieux protéger les jeunes travailleurs face à ceux qui voudraient en profiter. 

Cependant, pour que la directive ait un impact, il est essentiel que son étendue soit la plus vaste possible. C'est pourquoi le Forum Jeunesse encourage vivement tous les Etats membres à non seulement soutenir la définition européenne du travailleur déjà reprise dans la proposition de la Commission, mais également à aller au-delà de cette définition pour garantir que tous les travailleurs, y compris les stagiaires et les apprentis non rémunérés soient protégés.

Par rapport à l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle, le Forum Jeunesse a signé une lettre ouverte demandant au Conseil de progresser avec cette directive et de ne pas retarder l'adoption d'une approche globale. 

Ces deux directives sont une étape primordiale pour accéder à une Europe plus sociale, et elles peuvent avoir un impact crucial sur le quotidien de millions de jeunes travailleurs et de jeunes parents. 

Les Ministres sont également censés adopter les conclusions du Conseil relatives au futur du travail. Le Forum Jeunesse se réjouit de cette initiative. Vu que des tendances prépondérantes comme la numérisation et la globalisation modifient d'ores et déjà le type de travail que nous réalisons et le rôle du travail dans nos vies, il est vital que les Etats membres préparent adéquatement des mécanismes de protection sociale et des lois sur le travail qui soient adaptés aux nouvelles formes de travail. Ces politiques doivent tenir compte de la réalité des jeunes qui s'engagent souvent dans un travail précaire ou non rémunéré, pour qu'ils ne tombent pas à travers les mailles du filet. En outre, toutes les politiques, en particulier celles qui visent à perfectionner ou former les travailleurs, doivent garantir qu'elles atteignent les plus vulnérables et marginalisés pour que personne ne soit laissé pour compte dans le futur marché du travail de l'UE.  

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.