Déclaration

Biélorussie : il est temps que l'UE agisse, en commençant par assurer la libération de Roman Protasevich et Sofia Sapega

24. 05. 2021

C'est avec une profonde inquiétude que nous avons appris le détournement d'un vol passager d'Athènes à Vilnius vers l'aéroport de Minsk. L'arrestation de Roman Protasevich et Sofia Sapega qui s'en est suivie constitue la violation d'une dizaine de droits humains et elle doit être sévèrement réprimée par les dirigeants européens. 

Agé de 26 ans, Roman Protasevich est le co-fondateur et ancien rédacteur de l'organe médiatique d'opposition NEXTA, auquel près de 1,2 millions de personnes sont abonnées. Il rédige à présent des articles pour la chaîne Telegram@ Belamova qui critique vertement l'homme fort biélorusse Alexander Lukashenko. Mr. Protasevich, qui est accusé de diffamation, risque 15 ans de prison si condamné. Ils ont également arrêté Sofia Sapega, citoyenne russe, étudiante à l'Université européenne des humanités et partenaire de Roman Protasevich. L'Université européenne des humanités a qualifié les conditions de son arrestation d'infondées et inventées de toutes pièces. 

Le détournement de l'avion et l'arrestation de Roman Protasevich et Sofia Sapega suit un schéma de répression de plus en plus autoritaire de la part du pouvoir biélorusse en place. Des milliers de manifestants ont été arrêtés, jeunes et moins jeunes se font torturer et tabasser. Tout cela pour maintenir les résultats d'une élection frauduleuse organisée en août 2020. Ces actions ont même inclus des actes de répression à l'encontre de la société civile biélorusse, y compris de notre organisation membre, le Conseil national de la jeunesse de Biélorussie RADA, qui a fait l'objet d'arrestations, d'incursions de domiciles et de menaces contre leur liberté et leur sécurité. 

Le Forum européen de la Jeunesse souhaite témoigner sa solidarité envers Sofia Sapega et Roman Protasevich, qui ont été arrêtés alors qu'ils exerçaient leur droit à la liberté d'expression et à la participation à un discours démocratique en faveur des droits humains. Nous demandons leur libération immédiate. Ce détournement d'avion menace non seulement la liberté de participer à l'opposition démocratique en Biélorussie, mais également la sécurité des jeunes Biélorusses à l'étranger ainsi que leur possibilité de voyager tout en jouissant de leurs libertés démocratiques. 

Nous n'accepterons pas que de jeunes activistes en Biélorussie et en Europe vivent dans la crainte du régime de Lukashenko. Nous demandons aux dirigeants de l'UE, réunis aujourd'hui le 24 mai, de prendre des mesures sévères pour garantir la sécurité et la liberté des jeunes citoyen·ne·s et militant·e·s victimes du régime d'oppression qui sévit en Biélorussie. 

 

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.