Notre dernière étude : Sauvegarder l'espace civique pour les jeunes en Europe

L'espace pour la participation active rétrécit

Au fil des ans nous avons malheureusement pu observer une répression de la société civile, y compris des organisations de jeunesse, dans plusieurs pays européens. Cette tendance se poursuit en 2020, avec des signes extrêmement inquiétants comme quoi la crise sanitaire du COVID-19 est utilisée au bénéfice d'un plus grand contrôle politique, menaçant de nombreuses dimensions de l'espace civique. Avec notre nouvelle étude, Safeguarding Civic Space for Young People in Europe (disponible uniquement en anglais pour l'instant), le Forum européen de la Jeunesse veut faire la lumière sur les difficultés auxquelles les organisations de jeunesse sont confrontées en Europe. 

En tant que porte-parole des jeunes, le Forum européen de la Jeunesse a pour mission de soutenir les plates-formes de jeunesse et volontaires indépendantes et démocratiques. Forts des éléments de preuve présentés dans cette étude, nous allons poursuivre notre lutte pour un environnement habilitant pour les organisations de jeunesse dans lequel elles sont un élément vital d'une démocratie saine et où elles peuvent fonctionner sans aucun obstacle - qu'il soit d'ordre financier, légal, politique et légitime.  

Download now


Principaux résultats de l'étude

Ces dernières années, nous avons assisté à une tendance persistante de réduire au silence des organisations de jeunesse qui jouent un rôle clé dans la défense des droits des jeunes et la sauvegarde des valeurs démocratiques. Dans notre étude, nous observons que cette tendance ne se limite pas aux "habituels suspects" mais qu'elle peut être vue partout - quels que soient la tradition démocratique, les clivages sociaux dominants, la richesse, le comportement en matière des droits humains, ou la situation géographique du pays.  

 2/5 of organisations do not feel certain that the organisation of or participation in public assemblies will not result in some form of retribution.

Notre recherche révèle que pour que les organisations de jeunesse fonctionnent et mènent des actions de plaidoyer pour les jeunes, elles doivent surmonter des difficultés considérables. L'une de ces difficultés, surtout dans les pays non-UE, consiste à fonctionner de manière autonome ou sans ingérence du gouvernement. Ce combat pour l'indépendance est fortement lié à des problèmes de financement également - par exemple, où  1/3 des organisations de jeunesse doivent faire face à des obstacles pour acquérir des fonds étrangers.
About 1/3 of youth organisations across Europe face difficulties when trying to participate in policy deliberation and decision-making processes.

Les opportunités pour les organisations de jeunesse de participer à des processus politiques ont également été rapportées comme étant restreintes et limitées. Des problèmes comme les barrières linguistiques, les périodes limitées, le manque de soutien pour une participation significative et l'utilisation sporadique de mécanismes de consultation empêchent les jeunes de se faire entendre. 

1/2 organisations see that youth is either present, but under-represented, has limited access to civic space, or is largely or completely marginalised.

L'âge engendre une réduction significative de l'accès à l'espace civique, mais encore davantage lorsque combiné à d'autres facteurs. 1/5 des organisations estiment que les groupes économiquement défavorisés sont marginalisés dans une certaine mesure et plus de 1/3 des organisations de jeunesse estiment que les femmes sont sous-représentées, qu'elles ont un accès limité à l'espace civique ou qu'elles sont fortement marginalisées. 

1/3 of organisations deemed that human rights are only moderately respected when it comes to youth, 1/8 of them say to a limited extent or not at all.

De manière générale, l'étude révèle que les conditions pré-requises pour un espace civique efficace et sérieux - le respect des droits humains et des libertés, l'état de droit effectif et la liberté des pressions politiques - sont loin d'être garanties. L'abus de pouvoir et l'incapacité générale de garantir ces droits et libertés dans la pratique impliquent que les normes générales ne sont pas respectées. 

Recommandations clés pour toutes les parties prenantes concernées 

  • Reconnaître que les jeunes sont des détenteurs de droits, qu'ils sont confrontés à des difficultés uniques et qu'ils ont besoin de soutien. 
  • Fournir des ressources pour le fonctionnement de base des organisations de jeunesse. 
  • Consacrer de l'attention également aux groupes/initiatives informels de jeunes et les soutenir au moyen de diverses mesures. 
  • Investir dans le renforcement des capacités des jeunes et des organisations de jeunesse. 
  • Renforcer la détection et la prévention des mesures anti-démocratiques qui surgissent, en particulier dans une perspective de la jeunesse. 
  • Définir des actions de l'espace civique et démocratique avec les jeunes et les revisiter au fil du temps. 
  • Soutenir la participation significative des jeunes dans les affaires publiques, dans un langage non technocratique, ainsi que dans leur langue natale le cas échéant. 
  • Introduire un contrôle systématique de la performance des pays par rapport à la sauvegarde des espaces civiques pour les jeunes. 
  • Introduire des données analytiques concernant les espaces civiques des jeunes à travers les identités, les cultures et les communautés. 
Qu'est-ce que l'espace civique ?

L'espace civique est le lieu, qu'il soit en ligne ou hors ligne, où des individus exercent leurs droits à la liberté d'association, d'expression, et de rassemblement pacifique. Il permet de discuter de problèmes et de participer à la prise de décisions publique. Enfin, un espace civique sain permet à la démocratie et à la société de prospérer. En fait, une société civile ouverte est aussi l'une des plus importantes sauvegardes contre la tyrannie, l'oppression, et d'autres tendances anti-démocratiques. 

Bien que le rôle de la société civile soit généralement incontesté - ses limites, son étendue et sa justification sont loin d'être convenus. 

 

Comment l'étude a-t-elle mesuré l'espace civique ?

Cette étude a reposé sur une enquête menée entre le 28 septembre et le 28 décembre 2018. Comme procédure de prélèvement, nous avons dressé une carte des organisations de jeunesse les plus politiquement et socialement pertinentes, indépendamment de leur forme légale, en examinant les membres de principales organisations de jeunesse faîtières aux niveaux européen et national et en complétant cette liste par des organisations de jeunesse pertinentes identifiées dans l'Outil Youth Wiki de la Commission européenne. 

1 105 organisations ont été contactées au total et 322 réponses nous sont parvenues.

L'étude sur la sauvegarde de l'espace civique pour les jeunes en Europe a identifié cinq dimensions de l'espace civique - plus d'informations sur chacune d'entre elles dans le texte de l'étude. 

Libertés d'information et d'expression

Droits au rassemblement et à l'association

Participation citoyenne

Non-discrimination et inclusion

Droits humains et Etat de droit 

 

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.