Déclaration

Discours sur l'état de l'Union 2018 - la réaction des jeunes

12. 09. 2018

Le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a prononcé son dernier Discours sur l'état de l'Union aujourd'hui. Bien que son discours ait été vaste et qu'il ait couvert de nombreux sujets, nous déplorons que l'élément spécifique de longue durée ait fait défaut, ce qui a donné lieu à un discours finalement assez vague.

Les jeunes en Europe demandent une élaboration politique à long terme, ils en ont vraiment besoin pour pouvoir planifier l'avenir. Voici notre réaction à certaines des questions abordées par le Président Juncker.

 

Une Europe durable

La menace croissante du changement climatique et ses effets sont de plus en plus visibles. Bien qu'il l'ait mentionné dans son discours, le Président Juncker a manqué d'insister suffisamment sur le besoin de leadership et d'action au niveau de l'Europe. Le développement durable doit être le cadre suprême pour toutes les actions qu'entreprend l'Europe, et l'Europe doit s'exprimer l'an prochain au Forum politique de haut niveau aux Nations Unies et expliquer comment l'Europe contribue à ce changement global qu'attendent tant les jeunes. 

 

L'année prochaine, l'UE élit, mais les jeunes seront-ils représentés ? 

Le souhait du Président Juncker pour 2019 d'être une "année symbole pour la démocratie" ne peut se réaliser qu'à condition que les opportunités de participer et d'être représentés soient ouvertes à tous les citoyens. Les élections parlementaires européennes doivent supprimer toutes les barrières à l'engagement des jeunes. Il est crucial que les partis politiques incluent une perspective de jeunesse et les impliquent tout au long du processus pour acquérir une meilleure compréhension des problèmes auxquels les jeunes sont confrontés, et identifier des solutions politiques nouvelles et efficaces. 

 

Chômage des jeunes : un investissement en faveur des jeunes 

Le Président Juncker a indiqué que le chômage des jeunes en est à son niveau le moins élevé jamais enregistré en Europe. Atteignant les 14,8%, le double du taux général de chômage, ce montant est toujours bien trop élevé. Nous ne pouvons continuer de célébrer des taux de chômage aussi élevés tout en ignorant la situation précaire d'un nombre bien trop important de jeunes à travers le continent. De nouveaux investissements en faveur des jeunes, tels qu'une allocation plus importante pour aborder le FSE+ dans le prochain Cadre financier pluriannuel, doivent être une priorité. En outre, il ne suffit pas de se concentrer uniquement sur les chiffres et les pourcentages. Les jeunes doivent également pouvoir accéder à leur droit à des emplois de qualité qui permet la stabilité et de bonnes conditions de travail. 

 

Le futur conjoint Afrique-Europe 

Enfin, nous nous réjouissons de l'annonce récente de l'Alliance Afrique-Europe pour des emplois et des investissements durables.  En novembre dernier, le Forum européen de la Jeunesse était l'un des principaux partenaires organisateurs du Sommet de la Jeunesse UA-UE, qui précédait le Sommet des Chefs d'Etat UA-UE. La conclusion de ce Sommet de la Jeunesse, la Déclaration d'Abidjan, doit être l'un des principaux guides au moment d'établir cette alliance, pour garantir qu'un partenariat durable et de longue durée soit assuré entre les deux continents. 

 

 

Avez-vous raté la toute première story Snapchat du Président Juncker hier? Elle est en exclusivité pour vous ici!

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.