Actu

#DontFailEPYouth

06. 12. 2019

Un Parlement européen 2019-2024 sans Intergroupe sur la Jeunesse, vraiment ?? Il semblerait que ce scénario soit possible. Aidez le Forum européen de la Jeunesse a faire du bruit et faites savoir à vos MPE combien les jeunes de toute l'UE sont déçus. 

Voici une session questions-réponses pour vous aider ! 

Infos générales - Q&R

Quelle est la fonction d'un Intergroupe ?

Les Intergroupes sont des espaces où se rassemblent des MPE pour discuter de questions qui ne sont pas directement dans les dossiers des commissions ni dans les dossiers législatifs. Il s'agit donc d'espaces d'échange et de débats qui vont au-delà de ce qui est officiellement prévu dans l'organisation du Parlement européen. 

Comment un Intergroupe est-il constitué? ´

Les Intergroupes sont de toute allégeance politique et ils doivent être approuvés par la Conférence des Présidents (organisme réunissant les présidents de chaque groupe parlementaire) basée sur les listes suggérées des groupes politiques du Parlement européen. 

Chaque groupe peut proposer un certain nombre d'Intergroupes en fonction de leur poids au sein du parlement européen- un système de points existe, comme suit: 

  • le Groupe du Parti populaire européen (Groupe PPE) :  21 

  • les Socialistes et Démocrates au Parlement européen (Groupe S&D) : 18 

  • le Groupe Renew Europe (Groupe RE) : 13

  • Verts/Alliance libre européenne (Groupe Verts/ALE) : 7+1

  • Identité et Démocratie (Groupe ID) : 8

  • Groupe des Conservateurs et réformistes européens (Groupe CRE) : 7 

  • Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/ Gauche verte nordique (Groupe GUE/NGL) : 4

Que s'est-il passé cette fois ? 

Après les élections européennes de 2019, le Forum Jeunesse a commencé à travailler avec les MPE nouvellement élus. Basé sur les succès passés, l'engagement des MPE intéressés par les questions jeunesse, et grâce à notre plaidoyer, trois groupes ont avalisé la création d'un intergroupe jeunesse (la signature de trois groupes était nécessaire pour que cela devienne une proposition officielle). Ces groupes sont S&D / RE / Verts. Il y avait un accord consistant à avoir un bureau de l'Intergroupe qui représenterait les quatre groupes principaux, incluant donc le PPE même si leur signature ne figurait pas sur la proposition. 

Le bureau était composé des MPE suivants :  Benifei / Homs (S&D), Hahn / Semedo (RE), Nienass / Boeselager (Verts) et Pereira (PPE). 

Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ? 

Pour établir leurs priorités pour les intergroupes, chaque groupe a conduit un processus interne pour décider des questions qui seraient reprises sur leurs listes. 

S&D & RE avaient inclus la jeunesse sur leur liste de priorités, cependant ce n'était pas le cas du PPE ni des Verts. 

Donc, étant donné que le soutien des trois groupes est nécessaire, l'existence d'un intergroupe pour la jeunesse se trouve à présent fortement menacée. 

Les prochaines étapes étaient censées être une réunion de la Conférence des Présidents qui conviendrait de la liste finale des intergroupes le 12 décembre. 

Pourquoi avons-nous besoin d'un Intergroupe sur la jeunesse? 

Les problèmes auxquels les jeunes sont confrontés ne peuvent être adressés sans adopter une perspective holistique de la jeunesse . 

Malgré que les commissions parlementaires telles que CULT (commission la culture et éducation) ou EMPL (commission emploi et affaires sociales) traitent de nombreux sujets qui ont un impact sur la vie des jeunes, notamment la participation des jeunes à la vie démocratique et à la société ou les programmes de financement, cela n'est pas suffisant. Le rôle de l'intergroupe jeunesse est d'une valeur inestimable pour offrir un espace aux jeunes pour qu'ils participent aux débats et aux processus décisionnels du Parlement européen. 

Lors du mandat précédent, l'Intergroupe Jeunesse a été extrêmement performant pour lutter en faveur des droits des jeunes et des priorités pour les jeunes. 

L'Intergroupe Jeunesse a obtenu des résultats considérables et fourni une plate-forme efficace pour que les générations plus jeunes à travers l'Europe s'engagent auprès de MPE et participent à des processus à la fois législatifs et non législatifs de l'UE. Parmi les quelques actions réussies de l'Intergroupe Jeunesse, citons : 

  • la campagne # Invest In Youth! : elle a contribué à la mise en oeuvre de la Garantie pour la Jeunesse et à la préalimentation de ses ressources, a soutenu la Garantie pour l'Enfance, fourni un forum pour que les jeunes puissent avancer des propositions et indiquer leurs priorités pour la Stratégie de l'UE en faveur de la jeunesse, lutté pour l'éradication de la pauvreté des jeunes et abouti à ce qu'une attention plus importante soit accordée à l'inclusion dans le processus décisionnel de l'UE. 

  • la campagne # Erasmusx10! : l'Intergroupe Jeunesse a activement soutenu et participé à cette campagne qui a abouti à un appel à tripler le budget du programme Erasmus dans la position du Parlement, pour allouer davantage de fonds aux organisations de jeunesse et soutenir l'inclusion de composantes pédagogiques dans les fonds de l'UE. 

  • la campagne # Fair Internship! : le succès ultime de cette campagne est représenté par les nouvelles règles du PE en matière de recrutement de stagiaires dans leurs bureaux: ils ne peuvent désormais plus être exploités sans rémunération - l'attention se focalise sur le remboursement adéquat et les composantes d'apprentissage des stages !  

Le potentiel pour l'Intergroupe jeunesse de renforcer sa capacité d'être une plate-forme où échanger des opinions avec des organisations de jeunesse et des jeunes de l'UE, en gardant à l'esprit que l'avenir de l'UE appartient aux jeunes et qu'ils devraient toujours pouvoir s'exprimer. 

Pourquoi les groupes du Parlement européen devraient-ils prioriser la jeunesse ? 

Avant les élections européennes en mai 2019, il a été précisé que l'engagement avec les jeunes était au coeur de la campagne dirigée par le Parlement européen et de nombreux autres partis politiques européens. Tous les principaux partis politiques européens (sauf le PPE) se sont fortement engagés aux côtés du Forum Jeunesse et via des publics jeunes pendant les Journées Jeunesse de la campagne, abordant des sujets selon une perspective jeunesse pendant le Débat de Maastricht et attirant directement les jeunes électeurs.  

Des millions de jeunes, militants ou non, ont pris part aux dialogues ou aux actions pour se faire entendre dans le débat. Cette énergie était vraiment inspirante. 

Suite à cela, nous avons assisté à une augmentation considérable de la participation des jeunes aux élections, qui est passée de 28% à 42%. Les jeunes se sont montrés comme étant la génération la plus pro-européenne de tous les temps. Il serait vraiment hypocrite de se vanter de s'engager auprès des jeunes pendant la campagne et d'être fiers de l'augmentation de leur participation aux élections, pour ensuite refourguer les questions jeunesse au fond d'un tiroir. Le Parlement européen est sur le point d'envoyer comme signal aux jeunes qu'ils n'ont aucune importance, que les jeunes ont été utilisés pour gagner des voix et c'est tout. La confiance dans les institutions et l'engagement continu des jeunes doivent s'obtenir différemment, en étant un partenaire et une partie prenante de la jeunesse au quotidien. 

Que peut-on faire ? 

Nous devons garantir que les jeunes soient à une place importante dans l'agenda - et pas uniquement un outil de campagne. Un Intergroupe serait un endroit officiel pour les jeunes au Parlement européen, et sans lui le Parlement européen ne parviendrait pas à respecter les promesses et la dynamique des élections européennes. 

Vous pouvez :

  • Faire du bruit et contacter votre MPE local/national.

  • Demander à vos MPE pourquoi ils n'ont pas soutenu la création d'un Intergroupe Jeunesse. 

  • Leur dire qu'ils peuvent encore changer les choses jusqu'au 12 décembre, en leur demandant de reconsidérer leur décision et de replacer la jeunesse sur la liste des Intergroupes en en parlant au Président de leur Groupe. 

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.