Actu

Le Parlement européen dit non au travail non rémunéré et oui aux emplois de qualité !

09. 10. 2020

C'est un fantastique bond en avant pour les droits des jeunes ! Le Forum Jeunesse est ravi que le Parlement européen ait voté hier pour adopter une Résolution qui vise à garantir que les jeunes aient des opportunités d'emploi de qualité. La résolution fait suite à la présentation de la Commission européenne relative à une garantie pour la jeunesse renforcée dans le cadre de son train de mesures pour soutenir l'emploi des jeunes datant du 1 juillet 2020. 

Que contient cette résolution ?

Une interdiction des stages non rémunérés 

Depuis de nombreuses années, le Forum européen de la Jeunesse et ses membres ont mené des actions pour interdire les stages non rémunérés, une pratique injuste et abusive communément utilisée par les employeurs. Nous sommes absolument ravis que nos demandes aient été entendues et que la résolution du Parlement européen condamne la pratique des stages et apprentissages non rémunérés et demande qu'un instrument légal veille à ce qu'ils soient rémunérés équitablement. Les stages non rémunérés avaient déjà été interdits au sein du Parlement européen proprement dit en 2018 et cette résolution est un jalon essentiel pour les interdire partout en Europe. 

Une garantie pour la jeunesse qui offre des opportunités de qualité  

Le chômage des jeunes monte en flèche pendant cette pandémie, alimenté par les taux élevés de travail précaire chez les jeunes qui n'offre aucune sécurité et très peu d'accès à la protection sociale. Le Forum Jeunesse est heureux que le Parlement européen ait pris cette situation au sérieux et demande dans sa résolution que la garantie pour la jeunesse soit une politique contraignante pour les Etats membres plutôt qu'une initiative volontaire en plus d'exiger des normes de qualité pour les offres de la garantie pour la jeunesse. 

La garantie pour la jeunesse doit être une force motrice pour des emplois de qualité, mais les organisations de jeunesse rapportent que trop souvent la garantie pour la jeunesse ne fournit que du travail temporaire et faiblement rémunéré. Il y a deux semaines à peine, nous publiions nos propres Normes de qualité pour la Garantie pour la Jeunesse inspirées des contributions des organisations qui travaillent avec des jeunes et les représentent. Elles décrivent comment la garantie pour la jeunesse peut promouvoir de meilleurs résultats pour les jeunes grâce à des offres de qualité y compris un emploi sûr correctement rémunéré et qui donne pleinement accès à la protection sociale. 

Un soutien amélioré pour les jeunes vulnérables et des partenariats significatifs 

Les MPE ont souligné que des services de soutien spécifiquement adaptés doivent palier aux difficultés que connaissent différents jeunes, notamment les jeunes personnes handicapées, les jeunes sans-abri, les jeunes Roms, et les jeunes migrants et réfugiés afin d'assurer que la garantie pour la jeunesse atteigne les plus vulnérables. 

Ils ont également demandé aux Etats membres d'améliorer la participation des organisations de jeunesse dans toutes les étapes de la gestion des programmes de garantie pour la jeunesse et des instruments de financement de l'UE qui y sont associés, avec des structures et mécanismes clairs qui permettent que cette participation soit significative; élément manquant dans de nombreux Etats membres. 

Il est temps pour la Commission européenne et les Etats membres de passer à l'action ! 

Mercredi 8 octobre, la MPE  Lucia Ďuriš Nicholsonová, Présidente de la Commission de l'Emploi et des Affaires sociales, le MPE Brando Benifei; le MPE David Sassoli, Président du Parlement européen; et Frederic Piccavet, le membre de notre Conseil d'administration chargé de l'inclusion sociale et économique ont assisté à une conférence de presse  où ils ont décrit l'importance capitale de promouvoir des opportunités d'emploi de qualité et de mettre un terme aux stages non rémunérés afin de défendre les droits des jeunes. 

Dans les prochaines semaines, le Conseil de l'UE devrait adopter la proposition de la Commission européenne sur la garantie pour la jeunesse renforcée. Nous demandons aux Etats membres de suivre la voie du Parlement européen et de respecter les droits des jeunes en reléguant les stages non rémunérés aux oubliettes et en introduisant des normes de qualité contraignantes pour la garantie pour la jeunesse.  
 

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.