Actu

Les Ministres de la jeunesse de l'UE sur la démocratie, l'avenir du travail et le Dialogue de l'UE en faveur de la jeunesse

22. 05. 2019

A l'approche de la plus grande manifestation de la démocratie européenne, les Ministres de la Jeunesse de l'UE se sont rencontrés aujourd'hui pour discuter de l'avenir dans la perspective de la jeunesse et de la vie démocratique. 

La rencontre des 28 Ministres de la Jeunesse, dans le cadre du Conseil Education, Jeunesse, Culture et Sport (22-23 mai 2019) incluait un débat politique sur les mesures que les Etats membres et les institutions de l'UE peuvent prendre pour accroître la participation des jeunes, ainsi que l'adoption de deux documents politiques : 

  • les Conclusions du Conseil sur les jeunes et l'avenir du travail 
  • la Résolution du Conseil établissant des lignes directrices sur la gouvernance du dialogue de l'UE en faveur de la Jeunesses 

Des grèves actuelles des étudiants autour du climat à travers le continent à la participation à de nombreuses formes d'activisme politique, des pétitions, des mouvements sociaux et des manifestations, les jeunes ont indubitablement démontré qu'ils sont des citoyens actifs et engagés. 

Malgré qu'ils soient moins engagés dans des structures politiques formelles comme les élections (taux d'abstention de 28% aux élections européennes de 2014), la campagne du Forum européen de la Jeunesse et ses récentes vidéos démontrent qu'ils sont préoccupés par les inégalités et par l'impact que la numérisation aura sur l'avenir du travail. 

Que renferment les Conclusions du Conseil ?

Le Forum européen de la Jeunesse se réjouit de l'adoption des Conclusions du Conseil sur les  jeunes et l'avenir du travail. Conscient des difficultés auxquelles les jeunes seront confrontés dans le monde du travail en pleine évolution suite aux changements démographiques, aux progrès technologiques, à la mondialisation, et au changement climatique, le Conseil présente quelques recommandations clés pour garantir un avenir du travail qui soit convivial pour les jeunes. Le Conseil de l'Union européenne souligne le rôle important que des mesures comme la Garantie pour la jeunesse jouent dans le soutien de la transition des jeunes dans le marché du travail et il demande aux Etats membres de veiller à sa pleine mise en oeuvre. En outre, il promeut la mise mise en place du socle européen des droits sociaux qui est essentiel pour la sauvegarde des droits sociaux face à la nature changeante du travail. Pour que cela se réalise, le Forum Jeunesse demande aux Etats membres de garantir un solide investissement social dans le prochain budget de l'UE.  

Bien que nous reconnaissions la fermeté de l'appel pour une éducation et une formation de qualité et inclusives, et l'apprentissage tout au long de la vie des compétences permettant qu'aucun jeune ne soit laissé pour compte, les décideurs doivent reconnaître que les taux élevés de chômage des jeunes et la pauvreté au travail que vivent les jeunes sont le résultat d'un manque d'emplois de qualité pour les jeunes ainsi que d'une diminution de la création de premiers emplois. Aussi longtemps que ces problèmes perdureront, les jeunes ne seront pas en mesure de jouir pleinement de leurs droits sociaux et économiques, ni aujourd'hui, ni demain. 

Pour plus d'informations sur les difficultés et les possibilités que les jeunes connaîtront dans le futur marché du travail, jetez un oeil à la dernière publication du Forum Jeunesse (en anglais uniquement) : The Future of Work and Youth.

Une étape positive pour le dialogue de l'UE en faveur de la jeunesse 

Suite à l'adoption de la Stratégie de l'UE en faveur de la jeunesse après 9 ans et du nouveau dialogue en faveur de la jeunesse en novembre dernier, les Ministres de la Jeunesse ont décidé, sous la présidence roumaine, qu'une approche commune de la gouvernance du dialogue de l'UE en faveur de la jeunesse devait être formulée. 

Le Forum européen de la Jeunesse, les organisations internationales non gouvernementales de jeunesse et les Conseils nationaux de la jeunesse à travers l'Europe ont activement pris part aux négociations, demandant que les organisations de jeunesse soient des partenaires à part entière reconnus dans la gouvernance nationale et européenne du mécanisme phare de l'UE en matière de participation des jeunes. La Résolution adoptée par le Conseil constitue un engagement des gouvernements de toute l'Europe de continuer de construire le processus participatif et de reconnaître les organisations de jeunesse comme des partenaires importants.

Nous nous réjouissons de la Résolution du Conseil qui devrait servir de norme minimum aux Présidences et à tous les acteurs concernés pour fournir un espace aux jeunes et aux organisations de jeunesse en vue de leur permettre de participer et de pouvoir s'exprimer dans l'organisation du dialogue de l'UE en faveur de la jeunesse. Les jeunes doivent surtout pouvoir continuer de s'exprimer sur les sujets politiques qui sont les plus pertinents à leurs yeux et sur la façon dont le dialogue de l'UE en faveur de la jeunesse peut intéresser les jeunes à participer. La nouvelle Stratégie de l'UE en faveur de la jeunesse insistait lourdement pour impliquer davantage de jeunes dans le dialogue avec les décideurs, et le Forum Jeunesse s'engage à tendre vers cet objectif en collaboration avec les organisations de jeunesse, en incluant les jeunes de tous les milieux et horizons.  

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.