Actu

Lockdown chat #3

26. 03. 2021

Bienvenue dans ce troisième numéro de notre "Lockdown Chat", une série où nous nous entretenons avec des membres de notre équipe à propos de la vie et du travail en cette période de corona. Ce mois-ci marque une année de travail à distance pour le personnel du Forum jeunesse, et nous voulions nous asseoir avec nos collègues pour discuter, vous savez, comme nous le faisions avant près de la machine à café.  Pour ce numéro, nous nous sommes entretenus avec Monika Skadborg, qui a récemment été élue membre du Conseil d'administration du Forum Jeunesse et nous avons voulu savoir ce qu'elle pensait de la vie au Forum. 

Peux-tu nous dire ce que tu fais au Forum européen de la Jeunesse ? 

Je viens d'être élue membre du Conseil d'administration. Celui-ci est chargé de la direction de l'organisation dans le cadre des stratégies établies par l'ensemble de nos organisations membres. Nous tentons donc de transformer la vision de nos membres en actions concrètes. 

Félicitations pour ton élection! Peux-tu nous expliquer ce qu'implique ton travail quotidien en tant que membre du Conseil? 

Les membres du Conseil d'administration doivent superviser le fonctionnement général de l'organisation, nous réalisons donc un certain  nombre de tâches : parfois nous remplissons des formulaires et des enquêtes, parfois nous lisons de longs documents pour nous préparer à une réunion du Conseil. Nous faisons au mieux pour bien prendre soin de l'organisation. Nous la représentons aussi à l'extérieur parfois, nous allons à des conférences et essayons de convaincre l'audience et les décideurs que nous avons besoin d'être plus impliqués dans les politiques. 

Cool! Quel est le sujet le plus intéressant sur lequel tu travailles actuellement ? 

Nous voulons augmenter notre travail sur la durabilité et développer des projets super intéressants axés sur le rôle des jeunes dans la réalisation d'un avenir plus durable. Ca me touche vraiment. C'est super de savoir que tu apportes ta petite pierre à l'édifice alors que le monde est en feu. 

Soutiens-tu les marches des jeunes pour le climat ? 

Oui, c'est un mouvement vraiment intéressant. Nous essayons activement de rapprocher la jeunesse organisée du mouvement local pour créer une plus grande synergie et influencer la politique d'une manière différente. 

Etais-tu une volontaire active avant de devenir membre du Conseil d'administration du Forum Jeunesse ? 

Oui, j'étais active dans une de nos organisations membres,  European Students’ Union, pendant un certain temps comme membre du comité exécutif. C'était un peu pareil que le fait d'être membre du Conseil au Forum Jeunesse. 

Est-ce que tu es étudiante ? 

Oui, mais avant ça j'ai fait tellement de volontariat que j'ai parfois dû laisser les études de côté. Je termine à présent ma maîtrise pour devenir ingénieure en environnement. 

Peux-tu nous dire une chose importante que tu as apprise quand tu militais dans des organisations de jeunesse ? 

J'aime mes études, vraiment, et j'apprends énormément de choses, mais je pense aussi que j'ai appris plus de choses grâce à mon volontariat dans les organisations de jeunesse. J'ai appris à gérer mon temps et à travailler avec d'autres personnes. J'ai aussi été responsable de questions de personnel et financières. Je n'ai plus peur des défis aujourd'hui.

Donc, tu as acquis tout ça sur le terrain ? 

Oui, et c'est très différent de ce qu'on apprend à l'université où on doit d'abord apprendre avant de commencer à faire. Dans les organisations de jeunesse c'est le contraire; tu commences à travailler sur quelque chose et c'est comme ça que tu apprends. Ca a été super difficile pour les étudiants pendant la pandémie. 

Selon toi, qu'est-ce que les dirigeants européens pourraient faire pour améliorer leur situation ? 

Nous avons vraiment été très isolés. Je ressens vraiment une énorme différence entre le fait d'avoir mes cours en ligne et le fait d'être en classe et de pouvoir étudier avec mes camarades. La pandémie a vraiment affecté la santé mentale des jeunes. Il faut aussi penser à l'aspect financier du problème. Les soins de santé mentale peuvent être extrêmement chers. Pour aggraver le tout, les jeunes perdent leurs emplois étudiants à cause de la pandémie, et donc ils ne peuvent pas se permettre de payer des soins de santé mentale. Les dirigeants européens doivent investir dans les soins de santé mentale, les rendre abordables, et aussi créer des emplois verts pour les jeunes. 

Où passes-tu ton temps pendant la pandémie ? 

Au Danemark. Il fait froid et il neige aujourd'hui, mais c'est sympa en fait. Je ne vis pas seule donc je ne peux pas vraiment me plaindre. 

Peux-tu nous dire quelque chose qui est vraiment normal au Danemark et qui pourrait être perçu comme étrange pour les autres Européens ? 

Nous avons "Fastelavn", une fête de carnaval qui a lieu en février. Nous avons une tradition appelée "slå katten af tønden", (sors le chat du tonneau) qui est très similaire à la pinata. On dit qu'il y a un chat dans le tonneau et nous le frappons jusqu'à ce qu'il se brise. Il n'y a évidemment pas de chat à l'intérieur, mais des bonbons. Je promets qu'aucun animal n'est mis à mal pendant cette folle tradition danoise. 

As-tu des hobbies ? 

J'ai un peu de temps libre parce que je ne dois plus prendre d'avion, de train ou de bus pour voyager partout en Europe. J'ai commencé à cuisiner, chose que je ne faisais vraiment pas souvent auparavant. Avant, je devais littéralement rechercher sur Google combien de minutes il fallait pour cuire un oeuf.  Maintenant je fais du pain, de la soupe et je passe beaucoup de temps dans la cuisine. 

Quand la pandémie sera derrière nous, quelle est la première chose que tu feras ? 

Oh, tellement de choses ! Faire des câlins ! C'est tellement étrange que nous ayons arrêté d'en faire. On a dû arrêter de le faire. Je veux revoir des gens, ça devient vraiment trop long. 

 

Retrouvez Monika sur Linkedin

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.