Déclaration

L'UE investira en faveur des jeunes, mais pas de tous les jeunes

02. 05. 2018

Aujourd'hui, la Commission européenne a annoncé son intention d'accorder une plus grande priorité aux jeunes dans le prochain budget à long terme de l'Union européenne, le Cadre financier pluriannuel (CFP). 

Le Forum européen de la Jeunesse accueille favorablement la reconnaissance de la jeunesse comme une priorité pour l'avenir de l'Europe. Cependant, si l'UE veut sérieusement impacter la vie des jeunes, la proposition d'augmentation par 2.2 des dépenses pour la jeunesse ne suffira pas.

Le Forum Jeunesse et ses organisations membres ont introduit des demandes insistantes en vue d'un Investissement en faveur de la jeunesse en Europe

 

Les chiffres ne s'additionnent pas pour Erasmus+

Les jeunes ont été abandonnés suite au manque d'investissement en faveur d'Erasmus+. L'ambition de l'UE de créer un "programme Erasmus+ plus puissant" a été minée par la proposition de la Commission de ne multiplier le financement que par deux. 

Pour réellement atteindre le potentiel de l'une des plus grandes réussites de l'UE, il nous faut un financement multiplié par dix. Le fait de ne pas prioriser Erasmus+ démontre un manque tangible d'engagement de la part de la Commission européenne et ignore les appels des Etats membres de construire un programme Erasmus+ "sensiblement renforcé, inclusif et étendu". 

En outre, l'annonce selon laquelle 700 millions d'euros de ce budget seront alloués aux cartes Interrail Pass est extrêmement décevante. L'investissement dans ce programme ne doit pas se faire au détriment des programmes actuels qui offrent des opportunités précieuses aux jeunes, mais être financé au moyen de ressources supplémentaires.  

 

Quid de nos emplois ?

Nous nous réjouissons des synergies évidentes entre l'emploi, l'inclusion sociale, et aussi l'éducation via le Fonds social européen et Erasmus+. 

Néanmoins,un financement doit toujours être affecté directement à l'Initiative en faveur de l'emploi des jeunes (IEJ) pour offrir de réelles opportunités et des parcours vers l'emploi et l'inclusion sociale de qualité aux jeunes vulnérables. Le Parlement européen a demandé de doubler le financement de l'IEJ et le Forum européen de la Jeunesse a demandé une allocation de  23 milliards d'euros . 

Nous espérons que la Commission européenne répondra aux besoins actuels par une affectation adéquate. 

 

Un budget durable nécessite une intégration 

Bien que le Forum Jeunesse se réjouisse de l'attention accordée à l'intégration du climat, en particulier l'objectif de 25% des dépenses de l'UE contribuant aux objectifs sur le climat et l'augmentation de 50% pour le programme LIFE, la durabilité concerne bien plus que simplement l'environnement.  

Nous sommes déçus de constater que le Programme à l'horizon 2030 & les objectifs pour le développement durable ne soient toujours pas intégrés dans la planification financière. Si nous voulons vraiment produire des résultats de manière efficace, une approche holistique qui considère les aspects sociaux, environnementaux et économiques de manière égale est fondamentale. 

 

Pour réaliser plus, il faut investir plus 

L'annonce que la Commission européenne ne vise qu'un budget de 1,114% du RNB est décevante. Pour réussir à construire une Europe sociale qui mette pleinement en oeuvre le Socle européen des droits sociaux et  qui garantisse des opportunités pour tous les jeunes, il faut un budget plus conséquent de 1.3%.

Nous sommes toutefois satisfaits de la proposition de nouvelles "Ressources propres" en guise de source de financement et de constater que l'assiette de l'impôt consolidée et le système d'échange de quotas d'émissions ont été  inclus dans la proposition. Le CFP doit devenir autonome et moins tributaire des "contributions" des Etats membres. 

 

Prochaines étapes pour le CFP et la jeunesse 

La proposition annoncée aujourd'hui ouvre la voie aux priorités politiques et à l'ambition de l'UE pour au moins les sept prochaines années, et elle aura indubitablement un impact énorme sur les jeunes et leur avenir. 

Il est essentiel que les jeunes et les organisations de jeunesse participent à la planification, à la création, à la mise en oeuvre et au contrôle des politiques et programmes qui les concernent. 

Le Forum européen de la Jeunesse continuera de lutter #PourLesDroitsDesJeunes dans les prochaines négociations relatives au CFP et nous demandons au Parlement européen et aux Etats membres de collaborer avec nous pour garantir un meilleur CFP qui bénéficie réellement à tous les jeunes en Europe.