Actu

Nouveau cadre de coopération inauguré par la Fondation Anna Lindh et le Forum Jeunesse

28. 03. 2017

Le Forum européen de la Jeunesse et la Fondation Anna Lindh ont inauguré un nouveau cadre de coopération pour renforcer les plates-formes et partenariats de la jeunesse à travers l'Europe et les voisins du sud.

Cette coopération a été annoncée à l'occasion d'un événement spécial de dialogue co-organisé à Bruxelles par la Fondation et le Forum Jeunesse avec la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité, et un réseau de jeunes inspirés du Moyen Orient, de l'Afrique du nord et de l'Europe.

Prenant la parole lors de la rencontre, la Haute représentante de l'UE, Federica Mogherini, a vanté le travail de la Fondation Anna Lindh et du Forum européen de la Jeunesse, soulignant que cette réunion représentait un jalon de taille et "un point de départ pour reconnaître et amplifier la voix, l'instance et le leadership des jeunes" qui existe déjà à travers la Méditerranée. Pour commencer, Mme Mogherini s'est engagée envers un nouveau partenariat avec les jeunes voix méditerranéennes pour "transformer le débat en action" et garantir que "nous, les institutions, élaborions le bon message et les bons récits".

Le nouveau partenariat entre la Fondation et le Forum Jeunesse accordera une attention stratégique au bon déroulement de l'initiative “Young Med Voices Plus”, inaugurée par l'UE HR/VP Mogherini cette semaine en vue de renforcer une voie parallèle au dialogue et débat actuels des jeunes, et "d'ouvrir tous les canaux à l'instance de la jeunesse".

Paul Walton, qui dirige les partenariats au siège de la Fondation Anna Lindh a parlé à Bruxelles de la nature opportune de la collaboration qui "répond à l'appel des jeunes inspirés par le changement et à la reconnaissance croissante des institutions qui souhaitent investir dans une génération", ajoutant que "au-delà des médias et des récits politiques, il demeure une convergence sans précédent des valeurs et intérêts parmi les communautés des jeunes au nord et au sud de la Méditerranée. Il faut que cela constitue la base d'une nouvelle ère de vaste coopération euro-med de la jeunesse ".

Tina Hočevar, membre du Conseil d'Administration du Forum Jeunesse a déclaré : "Les jeunes à travers la Méditerranée sont confrontés à de nombreux défis semblables, de la recherche d'un emploi à l'accès à l'éducation ou au besoin de se faire entendre. Le développement dans la région requiert non seulement que les jeunes établissent des contacts entre eux mais aussi que les décideurs établissent un dialogue structuré en particulier avec les organisations de jeunesse en tant que porte-parole et représentants de la jeunesse. Cette collaboration n'est donc pas uniquement un premier pas positif en avant, c'est aussi un pas important en avant."

Cadre du partenariat :

L'annonce du partenariat a également établi l'étendue initiale du partenariat de longue durée, notamment :

Soutenir le déroulement de  “Young Med Voices Plus”, l'initiative de la Haute représentante Mogherini pour "ouvrir tous les canaux à l'instance de la jeunesse à travers la Méditerranée". Elle sera concentrée sur des communications et actions de plaidoyer dirigées par les jeunes en partenariat avec les délégations et représentations de l'Union à travers l'Europe, le Moyen orient et l'Afrique du nord (MENA), et le monde plus vaste.  Une task force "Young Med Voices” sera désignée pour assurer un suivi efficace avec les services du SEAE et de la Commission de l'UE, et une nouvelle réunion est prévue pour les 3-4 mai 2017 à Bruxelles pendant la Semaine européenne de la Jeunesse.

Initier un exercice de recensement à grande échelle en vue d'interconnecter les organisations de jeunesse et les structures/plates-formes de participation de la jeunesse à travers l'Europe et la région MENA. Le nouveau cadre sera essentiel pour établir, à l'horizon 2020, le premier processus de dialogue structuré interrégional entre les jeunes et les décideurs. Le dialogue tentera également d'atteindre les voix diversifiées et marginalisées des jeunes à travers la Méditerranée et il inclura des initiatives innovantes de mise en réseau et d'échange virtuel. Le processus identifiera également les bonnes pratiques existantes de responsabilisation des jeunes qui pourront être amplifiées sur la scène mondiale.

Instaurer un partenariat avec l'ONU sur la Jeunesse, la Paix et la Sécurité. Soutenir l'étude d'avancement de la Résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU 2250, la première résolution de cette nature sur la Jeunesse, la Paix et la Sécurité. Cela implique de soutenir la consultation européenne pour l'étude des avancements, prévue pour septembre 2017, représentant l'événement culminant dans un premier processus de consultation mondiale sur le rôle central des jeunes dans la réconciliation, et les résultats seront présentés au Conseil de Sécurité de l'ONU en janvier 2018.

Collaborer avec l'UE sur sa programmation à partir de 2020. Ce processus sera axé sur l'amélioration de la collaboration avec les Directions de l'UE pour l'Education et la Culture (DG EAC), le Voisinage (DG NEAR), et le Développement (DEVCO). La Fondation Anna Lindh et le Forum européen de la Jeunesse s'entendent pour solliciter une nouvelle stratégie innovante en faveur de la jeunesse qui soit soutenue par les Etats membres de l'UE et pour étendre l'impact du programme “Erasmus Plus” (qui célèbre son 30ème anniversaire cette année) pour atteindre les voix et communautés diverses de jeunes à travers l'Europe et la Méditerranée.

Pour plus d'informations sur le partenariat, contacter : Paul Walton, Chef du Bureau exécutif de la Fondation Anna Lindh Foundation (paul.walton@bibalex.org)

Allan Päll, Secrétaire général du Forum européen de la Jeunesse (allan.pall@youthforum.org)

 

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.