Déclaration

Solidaires avec le peuple de Biélorussie !

17. 08. 2020

Nous observons l'histoire se dérouler en temps réel. L'homme qui se considère fièrement comme le "dernier dictateur de l'Europe" règne sur la Biélorussie depuis 26 ans et ne compte pas relâcher son emprise sur le pays. Les élections en Biélorussie n'ont été ni libres ni équitables : les candidats à l'opposition n'ont pas été approuvés par les autorités locales et ils ont même été emprisonnés pour des motifs politiques qui ont conduit à une campagne pré-électorale inégale. Le Bureau des Institutions démocratiques et des Droits de l'Homme de l'OSCE (BIDDH) a annoncé devoir renoncer à la mission prévue en Biélorussie car les autorités ne lui ont pas envoyé d'invitation en temps voulu.  L'Internet a été coupé pour empêcher la population de partager des informations sur l'élection et les manifestations. 

Les protestations ont éclaté de toutes parts à travers le pays suite à l'élection truquée et contestée. Beaucoup de manifestants sont des jeunes qui bravent la répression violente de la police pour se faire entendre. Nous sommes solidaires envers les jeunes et les militants de Biélorussie. Nous soutenons le souhait des habitants de Biélorussie de vivre dans un pays indépendant et démocratique. Nous demandons et encourageons la communauté internationale à soutenir les organisations de la société civile afin de promouvoir et de renforcer la démocratie et les droits humains en Biélorussie.  Les droits humains sont des droits universels; ils sont inaliénables et indivisibles.  

D'après les autorités biélorusses, près de 7.000 personnes ont été arrêtées, des centaines hospitalisées suite à des coups et blessures reçus pendant les manifestations. Des centaines de manifestants ont été libérés vendredi mais il est évident qu'ils ont fait l'objet de sévères violences physiques et d'humiliation lors de leur détention. Les gens sont choqués de la brutalité de la police anti-émeute, qui a déployé une force disproportionnée et inacceptable. Nous demandons aux autorités et au gouvernement biélorusses d'entamer un véritable dialogue politique avec l'opposition et de mettre un terme aux persécutions et à l'usage de la force. Nous demandons la libération immédiate de tous les manifestants retenus et de tous les prisonniers politiques.  

Les dirigeants et les décideurs européens doivent envoyer un message puissant pour montrer qu'ils sont du côté de la démocratie. Nous- Européen·ne·s ne pouvons rester là les bras croisés. Les valeurs du respect pour la dignité humaine, la justice, la tolérance et la démocratie sont des valeurs qui doivent être appliquées dans l'ensemble du continent. Il faut insister et rassurer au moyen d'actions pour montrer que le droit à des élections libres et équitables est une valeur fondamentale de la démocratie et que la liberté d'expression est un droit humain fondamental. Nous soutenons les sanctions ciblées indiquées par les dirigeants européens contre les personnes responsables de la fraude électorale et de la violence à l'encontre des manifestants.  

Le peuple de Biélorussie a voté pour le changement. Il a voté pour la liberté et l'équité. Il a besoin de notre soutien. La communauté internationale ne peut pas le laisser tomber. 

Voici une déclaration (en anglais) du Conseil national de la Jeunesse de Biélorussie RADA, notre organisation membre, concernant l'élection présidentielle biélorusse de 2020. 

 

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.