Actu

Une nouvelle Commission ? On n'y est pas encore

17. 10. 2019

Le remaniement du pouvoir au sein de l'UE n'est pas encore terminé ! Ce mois-ci, le Parlement européen a organisé des auditions pour les candidats Commissaires, les testant pour voir s'ils sont bien les personnes adéquates pour diriger l'Europe pour les 5 années à venir.  Chaque audition prenant trois heures, et grâce à leurs déclarations et aux questions posées par les MPE, les Européens, via leur Parlement élu, ont dorénavant un meilleur aperçu des plans, priorités et propositions de la nouvelle Commission européenne. En prévision du vote final du Parlement européen, il est temps de se pencher sur les leçons tirées et sur les grandes questions  toujours en suspens.  

Mariya Gabriel - Innovation et Jeunesse

Malgré que le titre du portefeuille attribué à  Mariya Gabriel comporte le mot jeunesse, les réponses données par Gabriel lors de son audition du 30 septembre nous ont laissés sur notre faim. L'attention étant surtout concentrée sur la recherche, l'innovation et le numérique, les jeunes ont malheureusement été laissés sur le côté pendant les discussions. Nous avons toutefois été très heureux de sa promesse de tripler le budget du programme Erasmus, en particulier son insistance d'étendre le programme pour qu'il devienne bien plus inclusif et reconnaisse la valeur ajoutée de l'éducation non formelle et le rôle des organisations de jeunesse. A présent, tous les yeux sont tournés vers les Etats membres pour qu'ils garantissent réellement cette augmentation du Programme Erasmus. 

A ne pas oublier : la participation des jeunes dans la société. Mariya Gabriel, comment envisagez-vous de vous engager directement en faveur des jeunes et des organisations de jeunesse ? 

Margaritis Schinas - Protéger le mode de vie européen 

Bien qu'une partie considérable de l'audition du candidat Vice-Président Schinas du 3 octobre ait abordé un certain nombre de préoccupations quant au titre controversé du portefeuille, il a également été testé sur certaines autres questions. Sur les sujets de l'éducation et l'emploi, Schinas a mentionné le besoin d'encourager l'entrepreneuriat, de normaliser les stages, et de promouvoir les valeurs européennes de justice, égalité et démocratie via l'éducation. 

A ne pas oublier : la protection des droits des jeunes ! Les jeunes sont toujours confrontés à des obstacles pour accéder à leurs droits, nous avons besoin de politiques qui adoptent une approche fondée sur les droits. Les organisations de jeunesse ont un rôle vital à jouer pour promouvoir le "mode de vie européen". Nous sommes prêts à poursuivre sur cette voie. 

Nicolas Schmit - Emplois

L'emploi, le futur du travail et la protection sociale revêtent tous une importance capitale pour les jeunes. Lors de son audition du 1 octobre, Schmit a lancé un message très clair comme quoi le chômage sape la crédibilité de l'Europe, et il a sciemment identifié les jeunes comme le groupe ayant le plus souffert. Nous avons été ravis d'entendre que Schmit s'engage pleinement à améliorer la Garantie pour la jeunesse, et qu'il comprend le besoin d'une plus grande reconnaissance de l'enseignement et de la formation professionnels. En outre, Schmit a souligné l'importance du Socle européen des droits sociaux, que nous sommes heureux d'avoir vu se concrétiser. 

A ne pas oublier : le futur du travail. Tous les jeunes n'ont pas envie d'être auto-entrepreneurs, nous avons besoin d'emplois durables qui apportent une sécurité et garantissent le bien-être.  

Frans Timmermans - le Deal écologique européen 

Le candidat Vice-Président exécutif, Timmermans a beaucoup de pression sur les épaules. Mandaté de la mission de mettre le Green Deal européen en place, il sera à la tête des actions pour réaliser l'objectif de la nouvelle Commission pour l'Europe: être le premier continent du monde à effet neutre sur le climat. Lors de son audition du 8 octobre, nous espérions beaucoup d'ambition et des propositions audacieuses. Bien qu'il ait identifié des domaines où l'UE doit en faire davantage pour aborder la crise climatique, nous avons trouvé ses réponses un peu trop vagues et dénuées de plan spécifique. 

A ne pas oublier : impliquer les jeunes dans la construction d'une Europe verte. Nous sommes la génération incitant les dirigeants mondiaux à agir. Ce n'est pas seulement notre avenir qui est en jeu mais aussi notre présent.  

Parmi les autres auditions importantes figuraient celles du candidat Commissaire Didier Reynders (pour la Justice, l'Etat de droit et la modernisation des systèmes judiciaires); la candidate Vice-Présidente Věra Jourová (Valeurs et Transparence) et la candidate Vice-Présidente Dubravka Šuica (Démocratie et Démographie). Ces auditions ont confirmé leur rôle crucial dans l'engagement des citoyens et l'importance de l'espace civique. Nous sommes prêts à nous retrousser les manches! 

Les auditions ne se sont pas passées totalement en douceur pour la candidate à la Présidence de la Commission Ursula von der Leyen, étant donné que trois postes de candidats à la Commission doivent encore être pourvus. Le Forum européen de la Jeunesse espère que cette situation sera résolue rapidement pour éviter tout retard. Il y a énormément de travail à accomplir et les jeunes n'ont pas le temps d'attendre.  

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.