Actu

Une nouvelle enquête de la FRA met l'accent sur les inégalités des LHBTI en Europe

15. 05. 2020

Le harcèlement et la discrimination au sein de la population LHBTI sont encore bien trop fréquents et les jeunes sont les plus vulnérables 

Ce dimanche 17 mai est la Journée internationale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie. A l'approche de cette journée qui attire l'attention sur l'absence continue d'égalité et les obstacles auxquels la communauté LHBTI est confrontée, l'Agence pour les Droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA) a publié son rapport ‘A long way to go for LGBTI equality’. Ce rapport est l'enquête la plus vaste jamais réalisée sur le crime haineux et la discrimination à l'encontre des personnes LHBTI, avec 140 000 répondants à travers l'Union européenne, le Royaume Uni, la Serbie, et la Macédoine du nord. Il est important de mentionner que c'est la première fois que la FRA étendait son étude pour inclure les expériences des jeunes de 15-17 ans. 

Les résultats sont très inquiétants. Ces 12 derniers mois, 53% des répondants de 15-17 ans et 46% des 18-24 ans dans l'UE28 se sont sentis discriminés parce qu'ils étaient LHBTI. Un pourcentage choquant d'un jeune sur 5 (18-24) ont ressenti cette discrimination pour la même raison sur leur lieu de travail.  

Des cas de violence et d'abus motivés par le fait que la victime était LHBTI se sont également avérés avoir des effets néfastes sur les jeunes. L'enquête révèle que les attaques sexuelles ou physiques motivées par la haine sont le plus communément subies par de jeunes adultes (18–24). Des incidents de harcèlement, où les répondants ont vécu des situations qu'ils considéraient comme offensantes ou menaçantes ont également été signalés en abondance parmi les jeunes de 15-24 ans.  Pour 51 % des répondants de 15 à 17 ans, l'incident le plus récent de harcèlement découlant de leur condition de LHBTI a été perpétré par une personne de l'école, du lycée ou de l'université.  

Ces données récentes de la FRA placent non seulement l'accent sur la véritable étendue de la discrimination, du harcèlement et du discours haineux que la population LHBTI subit en Europe, mais elles exposent également clairement l'âge comme un facteur significatif de l'identification des personnes qui sont les plus vulnérables ou menacées. 

Il est essentiel que les résultats de cette enquête de la FRA ne soient ni négligés ni ignorés. Le Forum Jeunesse demande aux décideurs européens de traiter les lacunes dans la protection des droits des LHBTI et de reconnaître la vulnérabilité spécifique des jeunes LHBTI, en tenant compte de l'intersectionnalité dans la législation et les politiques sur l'égalité. Nous sommes solidaires avec la communauté LHBTI et nous soutenons pleinement les organisations de jeunesse qui luttent contre le discours haineux et demandent la protection des droits humains des jeunes personnes LHBTI. 

 

Ressources:

A long way to go for LGBTI equality: enquête de la FRA sur les personnes LHBTI 2019

Online data explorer tool: outil interactif offrant différentes façons d'explorer les données sous-jacentes aux résultats de l'enquête 

IGLYO Press Release: Réaction d'IGLYO suite à l'enquête 

Besoin d'entrer en contact?

general phone line: +32 2 793 75 20
fax: +32 2 893 25 80
e-mail: youthforum@youthforum.org
Adress:
Rue de l’Industrie, 10
1000 Brussels
Belgium

Plus d'informations ici.